Budget participatif de la RIVP

1 - 10 de 68 projets contenant le terme 'Cadre de vie'

Projet d'investissement

Un composteur pour le jardin partagé

131-05-Vendredi  •  L'équipe du budget participatif  •  COPAS  •  Zac Vaugirard, 15ème

L'idée est proposée suite à la création d'un jardin partagé (idée proposée pendant la réunion d'information), d'installer un composteur.

Projet d'investissement

Végétaliser les immeubles et ses abords

113-04-Lundi  •  esi n°014243 appart n° 0410  •  Bd Macdonald, 19ème

Les associations Vergers Urbains et Pépins Production pourront accompagner les habitants pour embellir la résidence Macdonald à travers la végétalisation participative. Cette dernière comprendrait deux volets où chacun-e pourrait trouver sa place :

  • Création de bacs-jardinières aux abords de l’immeuble (espace public) qui pourraient être parrainées par les habitants (Vergers Urbains)

  • Réinvestir les halls d’immeubles en les végétalisant (Pépins Production).

Nous proposons les étapes suivantes :

  • 2 séances de communication/mobilisation en pied d’immeuble pour trouver des personnes souhaitant s’impliquer,

  • 1 séance de “co-conception” à travers une visite du site avec les habitants et une réflexion sur les aménagements possibles à mettre en place

  • 1 accompagnement pour la formulation de la demande d‘un “permis de végétaliser”

  • 1 chantier participatif de construction d’environ 4 jardinières devant l’immeuble,

  • Dans l'esprit de l'économie circulaire d’une production locale des plantes, 1 visite, découverte hors les murs à la pépinière de Pépins Production et atelier de production des jeunes plants destinés aux espaces végétalisés,

  • Deux séances de plantation collectives.

    Estimation du budget : 5 000€

Projet d'investissement

Le potager de la villa Ottoz

163-06-Mardi  •  L'équipe du budget participatif  •  COPAS  •  Bisson Ramponneau-Piat, 20ème

Notre projet est présenté dans le cadre de l’initiative « Donnez vie à vos idées » lancée par la RIVP en avril 2017. Il s’intègre dans le thème « cadre de vie » mais également « lien social » et concerne la création d’un jardin potager partagé sur le toit terrasse de l’immeuble situé au 43 rue Piat dans le vingtième arrondissement de Paris et au-dessus de l’appartement n°7 (bâtiment situé en deuxième ligne par rapport à la rue).

Contexte général

L’installation d’un jardin potager sur l’un des toits terrasses de notre résidence participe de l’objectif de « 100 hectares de végétalisation des murs et des toits à l’horizon 2020 », affiché par la ville de Paris dans son programme « végétalisation du bâti ». Ce programme entend répondre à plusieurs objectifs d’ordre esthétique et écologique (développer la biodiversité, répondre au besoin d’espaces verts des habitants, participer au rafraichissement de la ville en limitant l’effet « îlot de chaleur urbain », améliorer la qualité de l’air et améliorer le confort thermique et acoustique des bâtiments).

Contexte spécifique à la résidence

La résidence du 43 et du 45 rue Piat se situe au-dessus du jardin de Belleville. Si tous les appartements ont des fenêtres qui s’ouvrent sur le jardin de Belleville, nombreux sont ceux qui ne disposent pas d’un balcon. Les balcons existants sont souvent trop étroits pour permettre l’installation de bacs de taille suffisante à la culture de plantes potagères. Certains appartements ont des terrasses mais ce n’est pas le cas de tous.

Par ailleurs, la résidence située sur les hauts de Belleville permet aux habitants dont les appartements se trouvent à une hauteur suffisante de jouir d’une vue magnifique sur Paris. Là aussi de nombreux habitants de la résidence ne disposent pas de la vue, d’autres l’ont « échangé » au fil des ans avec une immersion dans le vert en raison de la pousse des arbres du jardin de Belleville.

L’installation d’un jardin potager sur l’un des toits, espace à la fois commun et partagé par l’ensemble des locataires des immeubles du 43 et du 45 améliorerait donc le cadre de vie de l’ensemble des habitants en offrant à la fois un extérieur et la vue à tous, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Il renforcerait la cohésion sociale des habitants et leur sentiment d’appartenance collective grâce au développement d’un projet d’intérêt commun. Il constituerait une expérience enrichissante pour tous : participer à une dynamique collaborative et au mouvement du mieux vivre ensemble.

Composition de l’équipe

Le projet est porté par un collectif de locataires. Ce collectif composé des locataires intéressés assurera la réalisation et la gestion du jardin potager.

Pour des raisons de confort de l’ensemble des locataires mais également des raisons de sécurité, le jardin/potager sur le toit ne sera accessible qu’en journée ou bien en soirée pour des évènements partagés par l’ensemble des locataires (fête des voisins…). En dehors des horaires d’ouverture décidés par le collectif, l’accès à l’escalier menant au toit sera fermé par une porte à clé.

Ce collectif est ouvert et pourra être élargi à tout moment sur simple demande. 15 locataires sont intéressés et souhaitent s’impliquer à la fois dans la réalisation et dans la gestion du jardin potager.

Présentation du projet

L’exposition des toits des immeubles est idéale pour un jardin : l’ensoleillement est présent toute la journée ; le jardin est exposé sud-sud-ouest, il bénéficiera des pluies réduisant l’arrosage manuel au minimum. La surface disponible est approximativement de 45 m2. Le jardin comporte un espace de culture potagère (les bacs de culture, soit à peu près 25 jardinières) mais également un lieu de convivialité pour les rencontres et échanges entre voisins. Il est rendu accessible par un escalier extérieur qui se trouve sur le palier de l’appartement n°7 (en extérieur, cf. dessin en page 3). Il fait donc parti des « parties communes » de la résidence. Cet accès est géré par une porte à clé.

La réalisation de ce projet demande donc - outre les frais liés à l’achat des bacs et du nécessaire pour la culture - que des travaux soient réalisés pour modifier l’existant, notamment la construction d’un escalier extérieur pour rendre le toit accessible, la mise en sécurité de ce dernier et l’installation de points d’eau sur le toit pour permettre l’arrosage des cultures.

Un dessin a été réalisé par Xavier Lagurgue, locataire au 43 rue Piat et architecte de l’agence XLGD et associés, afin de visualiser ce que pourrait être je jardin et son intégration dans la résidence en page 3 (figure 1).

Une photo de l’existant est également proposée en page 4 (figure 2).

Budget estimé

Chiffrage du jardin potager comprenant 25 jardinières : 5 000 euros

Accessibilité du toit par escalier métallique : 40 000 euros

Mis en sécurité du toit : 10 000 euros

Création d’un point d’eau : 3 000 euros

Terreau et paillis : 300 euros

TOTAL : 58 300 euros

Projet d'investissement

Aménager un garage à vélo supplémentaire

161-06-Dimanche  •  esi n°215522 appart n° 0190  •  Jean Bouton-place Henri Frenay, 12ème

Dans le parking au 5 rue Paul-Henri Grauwin, il n'y a pas assez de place pour tous les vélos.

Projet d'investissement

Accompagnement pour embellir nos balcons

156-06-Mardi  •  L'équipe du budget participatif  •  COPAS  •  Nationale, 13ème

La résidence dispose de nombreux balcons dont environ 1/3 sont végétalisés par leurs locataires. Le projet est proposé par quelques personnes qui végétalisent leur balcon et sont intéressées pour contribuer à la dynamique dans la résidence. 

La participation attendue comprend celle des enfants et des adultes. La communication envisagée est par voie d'affichage avec un relais verbal. 

Pépins production promeut le développement de la biodiversité en ville à travers un réseau de pépinières de quartier, lieux ressources de culture mutualisée de plants, d'échange et d'apprentissage sur le végétal. L'association Pépins production propose 3 ateliers répartis dans l'année sur le thème de la composition de jardinières saisonnières riches en biodiversité. Chaque habitant pourra descendre dans sa jardinière, planter des graines ou des plantes et recevoir des conseils de spécialistes sur l'aménagement de son balcon. 

Ainsi Pépins production propose d'accompagner à la végétalisation des balcons par les habitants sous 2 formes : ateliers de jardinage thématiques et mise à disposition de la pépinière de quartier pour la culture et la fourniture de plants potagers, aromatiques, ornementaux et mellifères issus du circuit court. Le rôle de l'animateur.trice est d'apporter un support technique et de promouvoir des pratiques écologiques favorisant la biodiversité. Son positionnement est celui de facilitateur pour encourager les habitants à partager leurs pratiques et savoirs, et créer du lien social. 

Le programme envisagé est le suivant : 

- 2 réunions de co-construction permettant de recueillir les attentes et définir un programme adapté. Les rencontres se tiendront dans un espace commun visible, avec un outil de type « porteur de parole » permettant de rendre visible à tous le fil des échanges. 

- Un cycle de 4 ateliers thématiques répartis suivant les saisons, tels que : 

→ l'observation des conditions du balcon et des plantes adaptées (vent, soleil, ombre, contenants, etc.), l’interaction des plantes entre elles et avec la faune locale, choix des variétés. 

→ la question de la biodiversité et la découverte botanique : la multiplication des plantes par la graine, le semis, la bouture ou la division (suivant la saison): cet atelier peut faire l'objet d'une visite à la pépinière, les semis ou boutures réalisés ce jour seront apportés à la session suivante pour les plantations. 

→ la plantation dans un sol vivant : la question du substrat, l'entretien des plantes. Le cycle organique et le compostage. 

- Fourniture de jardinières, terreau et jeunes plants, et rempotage dans les jardinières des habitants lorsqu'ils en ont. 

- Une rencontre conviviale d'échange sur les expériences et les résultats avec tous les habitants. 

Pour donner suite à ces plantations, une dynamique autour de la mise en place de compostage de pied d'immeuble permettra de disposer chaque année de substrat vivant pour recharger ou agrandir les jardinières dans une logique de Plan Climat (Zéro déchets et adaptation au réchauffement). 

Au premier abord, le montant de l'opération est évalué à 4 500 €, pour une participation de 20 personnes, et dépendant de l'option retenu pour la fourniture de matériel (terreau et plants, contenants). 

Projet d'investissement

Un jardin partagé

156-06-Mardi  •  L'équipe du budget participatif  •  COPAS  •  Nationale, 13ème

Je propose un jardin partagé dans le secteur nationale. Avec la mobilisation d'une association pour développer des actions de sensibilisation auprès des jeunes (la nature, les plantes, comment jardiner...) en compagnie des adultes pour créer du lien entre les générations et se comprendre.

 

Projet d'investissement

Végétaliser les toits

154-06-Dimanche  •  L'équipe du budget participatif  •  COPAS  •  Jean Bouton-place Henri Frenay, 12ème

Végétaliser les toits pour assurer une meilleure isolation thermique des immeubles (Moins froid en hiver et plus frais en été). Ce qui assure également une baisse de consommation d'électricité. Il est nécessaire de confirmer la faisabilité technique et le budget (peut se faire sur plusieurs années).

Projet d'investissement

Des ruches sur les toits de nos immeubles

154-06-Dimanche  •  L'équipe du budget participatif  •  COPAS  •  Jean Bouton-place Henri Frenay, 12ème

Installer des ruches sur les toits pour favoriser leur survie. L'idée est en lien également avec l'idée de végétaliser les toits des immeubles.

Projet d'investissement

Des panneaux solaires

154-06-Dimanche  •  L'équipe du budget participatif  •  COPAS  •  Jean Bouton-place Henri Frenay, 12ème

Installer des panneaux solaires sur les terrasses de l'immeuble. L'objectif est d'alimenter en electricité les parties communes (parking, éclairage...) pour faire baisser la consommation d'électricité et donc les charges des parties communes.

Projet d'investissement

Végétaliser les pieds des immeubles de la place Henri Frenay

154-06-Dimanche  •  L'équipe du budget participatif  •  COPAS  •  Jean Bouton-place Henri Frenay, 12ème

Végétaliser les façades des immeubles de la place Henri Frenay et halls d'immeuble afin de rendre les halls d'entrée moins froids et plus conviaux, mettre des plantes. L'association Vergers Urbains se propose d'accompagner le lancement d'une végétalisation des façades des immeubles de la place Henri Frenay de manière participative. Les habitants auront l'opportunité de créer et gérer cette végétalisation au niveau de leurs pieds d'immeubles.

En partenariat avec l'association Pépins Production, une partie des plantes pourront être produites localement et de manière participative.